BMS s’offre Celgene pour créer un leader de l’oncologie

le 04/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le laboratoire américain propose 74 milliards de dollars en titres et en cash. Il mise sur 2,5 milliards de dollars de synergies de coûts d’ici 2022.

L'année 2019 commence en fanfare pour les fusions-acquisitions. Bristol-Myers Squibb (BMS) a annoncé hier le rachat de la biotech américaine Celgene pour 74 milliards de dollars (64,9 milliards d’euros) en numéraire et en titres, sans compter la dette de 20 milliards. Ce qui en fait la plus...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi