Bayer s’impose un traitement de choc

le 30/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

12.000 suppressions de postes, cessions d’actifs, dépréciations… Le chimiste allemand paie cher l'intégration de Monsanto.

aspirine effervescente produite par le groupe Bayer.
Depuis la condamnation de Monsanto cet été, Bayer a perdu plus de 30 milliards d’euros de capitalisation boursière.
(Crédit Bayer AG.)
Bayer paie cher les conséquences de l’intégration difficile de Monsanto, assombrie par les risques judiciaires liés au Roundup aux Etats-Unis. A quelques jours d’une réunion prévue le 5 décembre avec les investisseurs pour présenter sa stratégie et ses objectifs financiers, le groupe de chimie...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi