Les tensions commerciales pèsent de nouveau sur l’automobile européenne

le 27/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les tensions commerciales pèsent de nouveau sur l’automobile européenne
(PSA)

Les valeurs automobiles européennes ont fini dans le rouge mardi alors que Donald Trump a réveillé les tensions commerciales avec ses partenaires européens et chinois à quelques jours du sommet du G20.

D'après le journal économique allemand Wirtschaftswoche, le président américain pourrait annoncer la semaine prochaine un relèvement des droits de douane sur les importations de voitures à 25%, notamment en provenance d'Europe. Il suivrait ainsi un rapport du département du Commerce préconisant la taxation la plus large possible sur les véhicules importés, en dehors du Mexique et du Canada, sans distinction de motorisation. La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström doit se rendre mercredi à Washington pour discuter de ce sujet avec son homologue américain Robert Lighthizer, précise Wirtschaftswoche.

A Paris, Renault et Peugeot ont fini en baisse de 0,95% et 0,67%, respectivement. Les équipementiers sont plus lourdement sanctionnés. Faurecia a chuté de 6,4%, Valeo de 5,15%. Même sanction pour les constructeurs ou équipementiers allemands.

Sur le même sujet

A lire aussi