La tourmente Khashoggi incite SoftBank à repousser le lancement d’un deuxième fonds Vision

le 05/11/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

En ligne de mire des investisseurs pour ses liens avec l'Arabie saoudite, Masayoshi Sun, le fondateur du holding japonais SoftBank, a jugé prématuré de lancer un deuxième fonds d'investissement Vision. Le premier, doté de 93 milliards de dollars (notamment actionnaire d'Uber Technologies, WeWork...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi