Le plafonnement des prix de l’énergie libère les utilities britanniques

le 07/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le tarif maximal fixé par le régulateur, dévoilé hier, n'est pas aussi strict que redouté. Centrica a même gagné 5% en Bourse.

Les distributeurs britanniques d’électricité s’attendaient au pire. Ils ont finalement poussé un ouf de soulagement en découvrant hier le niveau du plafond fixé par le régulateur du secteur, l’Ofgem. La facture énergétique, électricité et gaz, d’un ménage britannique ne pourra pas dépasser 1.136...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi