Monsanto subit un revers de taille sur le Roundup

le 13/08/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe américain, qui vient d’être acquis par Bayer, a été condamné à verser 289 millions de dollars à un malade du cancer

L’issue du procès entre Monsanto et Lee Johnson, un ancien jardinier atteint d’un cancer incurable dont il attribuait la cause au désherbant Roundup, était très attendu, étant donné ses conséquences possibles sur le secteur de l’agro-chimie. Après trois jours de délibération à la Cour supérieure...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi