Kering pâtit du ralentissement anticipé de la croissance de Gucci

le 30/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La croissance organique des ventes de la marque italienne est ressortie à 40,1% au deuxième trimestre. Les analystes attendaient 42%.

Que faut-il faire pour satisfaire le marché ? En dépit d’une hausse de 26,8% de son chiffre d’affaires à 6,4 milliards d’euros et de 53,1% de son résultat opérationnel courant à 1,8 milliard d’euros au premier semestre, Kering a perdu 7,72% vendredi, lanterne rouge du CAC 40. Pourquoi ? Si ces...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi