La grève a coûté cher à la SNCF

le 23/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La grève du printemps à la SNCF a coûté 790 millions d'euros, un chiffre supérieur au résultat net enregistré par le groupe en 2017, selon une estimation communiquée vendredi par la direction dans un document interne. Le coût s'explique par une perte de chiffre d'affaires, à hauteur de 770...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi