Le trou d'air de Publicis fait craindre un ralentissement plus durable

le 20/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sanctionnés en Bourse tout comme ceux d'Omnicom, les résultats décevants du groupe publicitaire relancent les interrogations sur le secteur.

Publicis a des arguments à faire valoir pour accréditer l'idée d'une contraction purement passagère de son activité au deuxième trimestre. Mais les chiffres décevants publiés ailleurs dans le secteur publicitaire font craindre des vents contraires plus difficiles à contrer....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi