Bayer mène à bien le refinancement de l’acquisition de Monsanto

le 21/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le chimiste a profité de la réouverture des marchés pour placer 15 milliards de dollars et 5 milliards d'euros d'obligations.

Alors que les tensions commerciales et l’incertitude politique en Italie avaient quasiment gelé les émissions de dette, Bayer s’est engouffré dans la fenêtre rouverte la semaine dernière par la tenue des réunions de la Fed puis de la BCE pour boucler le refinancement obligataire de l’acquisition...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi