La révision des réacteurs belges coûtera à Engie près de 10% de son résultat net

le 19/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une nouvelle fois, les vieilles centrales nucléaires d’Electrabel vont peser sur les résultats, à hauteur de 250 millions d’euros sur l’Ebitda.

La révision des centrales nucléaires belges d’Engie pèsera à hauteur de 250 millions d’euros sur ses bénéfices 2018. A la demande de l’agence belge de contrôle nucléaire (AFCN), qui a constaté des fragilité du béton sur d’autres réacteurs belges du groupe, Electrabel, filiale belge d’Engie, a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi