La dette de Casino et Rallye trouble à nouveau les investisseurs

le 06/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Supermarché Casino.
(Bloomberg)

Pour la deuxième séance consécutive, l’action Casino ainsi que les obligations du distributeur et de sa maison mère Rallye subissent de forts dégagements de la part des investisseurs. Les obligations 2023 de Rallye perdaient 7,1 points ce mercredi, à 85,8 sur le pair, portant leur recul à 10,2 points depuis hier, selon S&P LCD. Les titres 2019 et 2021 de la holding voyaient également leur prix baisser, ainsi que les obligations Casino.

L’action Casino, déjà en recul de 6,09% mardi, abandonnait encore près de 4% mercredi (-3,85% à 33,97 euros). La valeur boursière du groupe a fondu d’un tiers depuis le début de l’année.

C’est une note des analystes actions de Barclays qui a mis hier le feu aux poudres et ravivé les questions récurrentes sur le niveau d’endettement de la galaxie Casino/Rallye. Le courtier a dégradé de 38 euros à 34 euros son objectif de cours sur Casino, mais a surtout émis des doutes sur la capacité de Rallye à refinancer dans de bonnes conditions ses échéances de dette. Les tombées pourraient potentiellement atteindre 675 millions d’euros en octobre 2018, et 300 millions de plus en mars 2019.

Cependant, les obligations octobre 2018 de Rallye subissaient mercredi une correction moins forte que d’autres titres de l’émetteur (-1,25 point à 99,7% du pair), ce qui relativise les craintes des investisseurs.

Sur le même sujet

A lire aussi