Delachaux capitalisera au mieux 1 milliard d’euros

le 04/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

cotation en bourse sur Euronext
(Photo Euronext.)

Moins frileux qu’Autodis, Delachaux franchit le pas de l’introduction en Bourse. L’équipementier ferroviaire, portuaire et aéronautique fera son retour sur Euronext Paris le 15 juin prochain, sept ans après avoir quitté la Bourse. Soucieux de réussir cette cotation, Delachaux n’a pas été trop gourmand en termes de valorisation. Ses titres seront proposés dans une fourchette de 18,50 euros et 22,50 euros par action. Soit une capitalisation attendue entre 880 millions d’euros et 1,05 milliard d’euros, pour une valeur d’entreprise de 1,31 à 1,48 milliard. Sa valorisation ressort ainsi entre 10 et 12 fois son Ebitda 2017, contre 15 fois pour le suédois Alimak ou 18 fois pour l’américain Wabtec, qui vient de fusionner avec le pôle transport de GE.

Delachaux lèvera 100 millions d’euros, dont 56 millions dans le cadre d’une augmentation de capital réservée à la famille Delachaux, afin qu’elle reste majoritaire à hauteur de 50,1% du capital et des droits de vote. L’offre secondaire s’élève à 292 millions, voire 337 millions avec l’option de surallocation, en bas de fourchette. CVC, qui détient actuellement 49,9% du capital, à parité avec la famille Delachaux, cèdera au maximum 77,5% de sa participation. Le flottant devrait ainsi ressortir entre 34% et 39%.

« Cette IPO arrive au bon moment pour Delachaux, elle nous permettra de réduire notre endettement et nous apportera des moyens supplémentaires pour financer notre croissance et renforcer notre leadership technologique et géographique », a commenté Guy Talbourdet, directeur général de Delachaux.

Sur le même sujet

A lire aussi