Verallia travaille sa dette avant de toucher à son capital

le 18/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fabricant de bouteilles en verre remplace 725 millions d’euros d’obligations par un crédit syndiqué. Une IPO est attendue dans les prochains mois.

Verallia continue de gérer activement sa dette. Le fabricant de bouteilles en verre profite des options d’achat dont il disposait pour engager le refinancement de deux lignes obligataires, représentant un nominal total de 725 millions d’euros. La première, d’un montant de 500 millions d’euros,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi