Total prépare le terrain à sa sortie d’Iran

le 17/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’annonce du géant pétrolier français illustre la faible marge des autorités européennes pour protéger leurs entreprises des sanctions américaines.

Face à la menace des sanctions américaines, la bonne volonté des gouvernements européens ne pèse pas lourd. La major pétrolière française Total a ainsi annoncé hier le gel de ses investissements dans le champ gazier de South Pars, en Iran, moins d’un an après avoir acté son investissement. «Il a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi