Altice confirme son redressement commercial en France

le 17/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Altice confirme son redressement commercial en France
(DR)

Altice confirme la fin de l'hémorragie de sa base de clients en France. Après une fin d'année 2017 positive, SFR, la filiale française de l'opérateur de télécoms de Patrick Drahi, a encore gagné 239.000 abonnés mobiles au premier trimestre 2018. Dans le fixe, le nombre de clients a progressé de 71.000. Selon Altice, le premier trimestre 2018 de SFR est le meilleur de l'opérateur depuis son acquisition en 2014. L'annonce de ces chiffres permet à l'action de l'opérateur de rebondir de 10,38% à la Bourse d'Amsterdam, à 8,68 euros.

Le chiffre d'affaires trimestriel d'Altice France a cédé 1,1% d'une année sur l'autre, à 2,599 milliards d'euros. Son Ebitda a augmenté de 0,7% à 915 millions d'euros, grâce à l'effet favorable des économies liées au plan de départs. Au total, en ajoutant la contribution des filiales portugaise, israélienne et dominicaine, Altice Europe a réalisé un chiffre d'affaires de 3,53 milliards d'euros, contre 3,57 milliards d'euros en données pro forma un an auparavant. 

Tout en rappelant que l'Ebitda ajusté n'était pas une mesure conforme aux normes IRFS ou autre standard comptable généralement accepté, le groupe a indiqué qu'il mettait à jour ses prévisions pour 2018 afin de tenir compte de l'adoption de la norme IFRS 15 à compter du début d'année. Sur cette nouvelle base, Altice Europe s'attend désormais à générer un Ebitda ajusté inférieur de 50 à 100 millions d'euros à son précédent objectif et, en conséquence, un free cash-flow opérationnel de 2,3 à 2,5 milliards d'euros, au lieu d'une fourchette de 2,4 à 2,6 milliards d'euros précédemment visée.

Sur le même sujet

A lire aussi