Elior chute en Bourse après un nouvel avertissement

le 16/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Elior restauration
(Photo Elior.)

Débuts difficiles pour Philippe Guillemot, directeur général d’Elior depuis décembre dernier. Le groupe de restauration collective a lancé ce matin un nouvel avertissement, chutant en Bourse de plus de 14% autour de 13 euros. L'action a abandonné 45% en six mois. Dans ce sillage, Sodexo perdait 2%.

Pour son exercice 2017-2018 clos fin septembre, Elior table désormais sur une croissance organique « proche » de 3%, sur une marge d’Ebitda retraitée de 7,5% à 7,8%, et sur une baisse – non chiffrée – de son résultat net par action ajusté. Fin janvier, le groupe promettait encore une croissance organique « d’au moins » 3%, une stabilité de la marge d’Ebitda (8,3% en 2016-2017) et une « légère progression » du résultat net par action ajusté. Le groupe invoque un deuxième trimestre « décevant », une baisse des marges en restauration collective en France en raison d’un « environnement concurrentiel difficile combiné à une période d’instabilité managériale », l’impact du démarrage de nouveaux contrats, les mauvaises conditions climatiques et les grèves de transport en France.

Sur son premier semestre clos fin mars, Elior annonce une croissance organique de 2,9% et une marge d’Ebitda de 6,9%.

Il reste à Philippe Guillemot à convaincre le marché le 26 juin prochain lors de la présentation de son plan stratégique.

Sur le même sujet

A lire aussi