Aramco est le champion mondial des bénéfices

le 13/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Aramco est le champion mondial des bénéfices
(Bloomberg)

Le secret est percé. Pour la première fois, Bloomberg a dévoilé les résultats financiers d'Aramco. Le premier groupe pétrolier mondial est aussi le premier générateur de bénéfices au monde. Rien qu'au premier semestre 2017 (chiffres obtenus par Bloomberg), le groupe saoudien a dégagé 33,8 milliards de dollars de bénéfice net, soit 5 milliards de plus qu'Apple et 4,5 fois plus que les bénéfices accumulés par son concurrent américain ExxonMobil. Aramco a généré 52 milliards de dollars de cash-flows opérationnels, investi 14,7 milliards et payé 13 milliards de dividendes. Sa dette nette s'élevait à 1,3 milliard. Aramco reverse à l'Etat saoudien la moitié de ses bénéfices sous forme d'impôts et paie également des royalties variables sur son chiffre d'affaires.

Ces résultats ont été dégagés avec un baril de pétrole à 53 dollars en moyenne. Ceux du premier semestre 2018 s'annoncent donc nettement supérieur, le prix moyen étant plus de 20% supérieur. Au premier semestre 2016, alors que le baril de pétrole était tombé à 41 dollars en moyenne, le bénéfice net d'Aramco avait atteint 7,2 milliards de dollars, indique Bloomberg.

Ces chiffres sont «imprécis (et) Aramco ne commente jamais les spéculations concernant ses performances financières et son régime fiscal», a réagi le groupe pétrolier.

La divulgation de ces résultats intervient alors qu'Aramco doit faire son entrée en Bourse dans les prochains mois, probablement en 2019. Celle-ci devrait avoir lieu dans un premier temps uniquement à la Bourse saoudienne, Aramco ayant renoncé à réaliser une double cotation sur un marché étranger, comme Londres ou New York.

Sur le même sujet

A lire aussi