La Finlande est attentive au sort de Nokia

le 14/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Alors que le comité français de suivi des engagements de Nokia s’est réuni hier, le fonds souverain Solidium est monté à 3,3% de son capital.

La France et les Etats-Unis ne sont pas les seuls pays à s’inquiéter de voir leurs fleurons perdre leurs caractéristiques nationales. La Finlande, par l’intermédiaire de son fonds souverain Solidium, est progressivement montée au capital de Nokia depuis le début de l’année. Solidium a annoncé...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi