Le virage vers la livraison fait dérailler Just Eat

le 13/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le numéro un européen de la foodtech veut associer un service de livraison à sa place de marché. Une activité moins rentable qui brouille l'image du groupe.

Deutsche Bank a lâché Just Eat. En recommandant hier à ses clients de vendre l’action du groupe de commandes de repas en ligne, les analystes de la banque allemande sont les premiers à adopter un avis aussi négatif sur les 18 courtiers qui suivent la valeur. Considéré comme la star de la foodtech...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi