Donald Trump met son veto au rachat de Qualcomm par Broadcom 

le 13/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a signé hier un décret interdisant le projet de rachat du fabricant américain de semi-conducteurs Qualcomm par son concurrent Broadcom, basé à Singapour, pour des motifs de sécurité nationale. La décision de Donald Trump intervient après une enquête du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi