Pékin s’en prend au conglomérat CEFC China Energy

le 02/03/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pékin s’en prend au conglomérat CEFC China Energy
(Fotolia)

Après avoir mis sous tutelle l'assureur Anbang fin février, les autorités chinoises s'en sont pris hier à un autre conglomérat du pays, CEFC China Energy. Ye Jianming, le fondateur du groupe, a fait l'objet en 2018 d'une enquête pour «crimes économiques», a rapporté le journal Caixin. Fondé en 2002 comme trader de fuel, CEFC s'est rapidement mué en conglomérat présent dans de nombreux secteur et pays. Il a annoncé en septembre dernier un projet d'achat d'une participation de 14,16% au capital du russe Rosneft pour 9,1 milliards de dollars, une transaction dont la finalisation paraît aujourd'hui compromise.

Sur le même sujet

A lire aussi