Le e-commerce bouleverse les codes dans le luxe

le 20/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En s'associant à Farfetch, Chanel met un pied dans le numérique pour son prêt-à-porter. Un accord qui illustre le virage du secteur vers les ventes sur internet.

Officiellement, Chanel garde ses distances avec le e-commerce. Mais en prenant une part minoritaire au capital de Farfetch, un site de ventes en ligne d’articles de luxe, le groupe français va faire évoluer ses pratiques commerciales. Jusqu’à présent, afin de préserver l’exclusivité et l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi