Un chauffeur Uber n’est pas un salarié selon les prud'hommes

le 08/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Uber a remporté une victoire importante devant les prud'hommes de Paris. Les juges ont débouté un ex-chauffeur de la plateforme de VTC qui souhaitait que son travail pour l'application soit reconnu comme salarié et lui ouvre à ce titre des droits sociaux. Il réclamait le paiement de congés payés,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi