Ferrari a les atours des valeurs du luxe

le 06/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur présente plutôt les caractéristiques et les multiples de valorisation des groupes de luxe que ceux du secteur automobile.

Devant les bouleversements que connaît l’industrie automobile face aux motorisations «propres» et aux nouvelles mobilités, le sujet du positionnement des constructeurs se pose à nouveau. Depuis son introduction en Bourse en 2015, Ferrari se revendique résolument comme une marque de luxe propre à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi