La compagnie Niki sera finalement reprise par son ancien propriétaire

le 24/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les administrateurs ont privilégié l’offre présentée par Niki Lauda au détriment du transporteur hispano-britannique IAG.

La défaite est cinglante pour IAG. Alors que le transporteur hispano-britannique avait été initialement retenu pour prendre le contrôle de l’essentiel des actifs de la compagnie aérienne Niki, c’est finalement son ancien propriétaire autrichien Niki Lauda qui a remporté la mise. «A l'issue d'un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi