GKN entend se redresser en conservant son indépendance

le 15/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après avoir rejeté l’offre préliminaire à 7 milliards de livres du fonds Melrose, le groupe d'ingénierie britannique prévoit de se scinder en deux entités.

Le britannique GKN préfère une scission à un adossement. Le groupe d’ingénierie a fait savoir vendredi que son conseil d’administration avait rejeté de façon unanime l’offre préliminaire non sollicitée reçue le 8 janvier du fonds d’investissement Melrose. Payée à 80% en titres Melrose et à 20% en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi