Patrick Drahi revient à la réalité financière

le 10/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La simplification de la structure protège les activités américaines des difficultés de SFR. Et marque la fin des ambitions transatlantiques.

boutique SFR avenue de l’Opéra à Paris
Altice Europe dépendra fortement de la situation financière de SFR.
(Photo DR.)
La réorganisation dévoilée dans la nuit de lundi à mardi confirme qu’avant d’être un groupe de télécoms Altice était une fragile construction financière. Menacé par les difficultés opérationnelles de SFR, l’édifice transatlantique échafaudé à coup de dizaines de milliards d’euros de dette par...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi