Pimkie teste la rupture conventionnelle collective 

le 09/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La direction de Pimkie a proposé hier à ses salariés une rupture conventionnelle collective (RCC) concernant 208 emplois, un dispositif introduit par la réforme du Code du travail d'Emmanuel Macron et fortement décrié par les syndicats. La direction a présenté au comité central d'entreprise (CCE)...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi