Uniper se défend face à Fortum en relevant de 25% par an son dividende 

le 08/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe allemand confirme un résultat d’exploitation ajusté de 1 à 1,2 milliard d’euros pour 2017, et l’attend entre 0,8 à 1,1 milliard en 2018.

Soigner ses actionnaires. Telle est la stratégie d’Uniper, sous le coup d’une offre, jugée insuffisante, de l’énergéticien finlandais Fortum. Le groupe allemand prévoit de verser 310 millions d'euros de dividendes au titre de l’exercice 2018, soit une hausse de 24% par rapport aux 250 millions...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi