BASF effectue un rapprochement d’envergure dans les hydrocarbures

le 08/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'allemand va fusionner Wintershall avec DEA, propriété du Russe Mikhaïl Fridman. La nouvelle entité serait valorisée 25 milliards d’euros.

Quelques semaines de négociations semblent avoir été suffisantes pour permettre à BASF de réaliser une opération transformante. Le groupe chimique allemand a signé hier une lettre d’intention en vue de fusionner sa division d’hydrocarbures Wintershall avec DEA, société de l'homme d'affaires russe...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi