Vivarte se prépare pour rembourser sa dette en 2019

le 05/12/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En plus d'un Ebitda en croissance, le groupe réfléchit à la vente de Besson. L'opération réglerait la question des 600 millions d'euros de dette résiduelle.

Magasin de chaussures André de Parly 2 (78).
Concernant la cession en cours d’André (et celle de Naf Naf), des accords sont attendus avant la fin 2017.
Depuis son arrivée à la présidence de Vivarte il y a un an, Patrick Puy s’est habitué à vivre avec les caprices de la météo. Mais la chute récente du thermomètre, avec des effets immédiats sur les ventes de manteaux et de chaussures, n’est pas pour lui déplaire. A quelques jours de Noël, ce...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi