Un accord capitalistique entre Daimler et Geely resterait envisageable

le 30/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe allemand se serait opposé à offrir au constructeur chinois un placement réservé de 5%, mais l’inviterait à acheter des titres sur le marché.

La tension monte entre Geely et Daimler. Le constructeur automobile chinois, propriétaire de Volvo, a voulu prendre une participation d’au plus 5% au capital de son concurrent allemand, via un placement réservé. Mais Daimler a opposé un veto, ne souhaitant pas la dilution de ses actionnaires...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi