Rémy Cointreau n’arrive plus à justifier ses multiples de valorisation

le 24/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe se paye 32 fois ses résultats 2018 contre 22 fois pour le secteur. Le cognac tire les résultats, mais les liqueurs pèsent.

Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel. Rémy Cointreau en a fait hier l'expérience en Bourse, cédant 1,71% à 109,40 euros, malgré des résultats semestriels en forte hausse, quasiment en ligne avec les attentes, mais déjà anticipés. Les investisseurs ont préféré prendre leurs bénéfices après le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi