Broadcom devra se montrer plus convaincant pour Qualcomm

le 14/11/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de semi-conducteurs a rejeté l’approche de son rival à 130 milliards de dollars, dette comprise.

Qualcomm suit les pas du chimiste Akzo Nobel, qui a rejeté en début d’année plusieurs approches de son concurrent PPG Industries – une décision qui fait encore jaser. Hier, le fabricant de semi-conducteurs américain a rejeté une offre non sollicitée de son rival américano-singapourien Broadcom à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi