Thales joue la consolidation de la signalisation ferroviaire

le 20/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l’occasion de la publication de ventes trimestrielles inférieures aux attentes du marché, le groupe a dévoilé ses ambitions, mais ne discute pas avec Bombardier.

Thales ne veut pas rester sur le bord de la route. Après l’annonce le mois dernier du rapprochement entre le français Alstom et l’allemand Siemens, Thales a annoncé hier, à l’occasion de la publication de son chiffre d’affaires trimestriel, son souhait de consolider le secteur de la signalisation...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi