Airbus et PSA assurent ne pas acheter directement de pièces à Kobe Steel

le 13/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Airbus n'achète pas directement de pièces au sidérurgiste japonais Kobe Steel, empêtré dans un scandale de falsification de données, mais mène l'enquête pour savoir si des fournisseurs sont affectés, a déclaré un porte-parole de l'avionneur européen. De son côté, le groupe PSA a assuré que Kobe...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi