Paris brandit la menace de pénalités face à GE

le 11/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement français sera attentif à ce que General Electric (GE) respecte les engagements pris lors du rachat de la branche énergie d'Alstom et n'exclut pas de réclamer les pénalités financières prévues si ce n'est pas le cas, a prévenu mercredi Christophe Castaner. Le groupe a annoncé en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi