Honeywell tient bon face aux revendications de Third Point

le 11/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le conglomérat industriel scindera ses pièces détachées automobiles et des activités domotiques. Mais il conservera sa division aéronautique.

Honeywell va se réorganiser en profondeur mais il entend conserver la maîtrise de sa réorientation stratégique. Alors que le fonds activiste Third Point, contrôlé par Daniel Loeb, l’incitait depuis six mois à scinder sa division aéronautique qui représentait 36% d’un chiffre d’affaires de 39,3...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi