Siemens pourrait choisir entre Alstom et Bombardier dans le ferroviaire

le 21/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Siemens pourrait choisir entre Alstom et Bombardier dans le ferroviaire
Alstom

Siemens discute d'une fusion de son pôle ferroviaire avec celui d'Alstom ou de Bombardier et il choisira dans les jours à venir celui avec lequel il poursuivra les négociations, ont indiqué jeudi à Reuters et à Bloomberg des sources proches du dossier. Alstom, Siemens et Bombardier, les principaux concurrents du groupe chinois CRCC, se parlent depuis des années au sujet des moyens de rapprocher leurs activités dans ce domaine.

Suivant une autre hypothèse impliquant Alstom, Siemens transfèrerait ses activités ferroviaires au groupe français, dont il deviendrait un actionnaire important, voire majoritaire, selon les sources des deux agences de presse. L'idée d'un rapprochement entre Siemens et Alstom pourrait avoir les faveurs du gouvernement français, dans le cadre d'une coopération franco-allemande renforcée.

Des sources avaient confié à Reuters en juillet que Bombardier et Siemens avaient abordé la dernière phase de leurs discussions en vue de regrouper leurs opérations ferroviaires.

Alstom gagnait 4,16% en Bourse de Paris vers 16h00 heure locale, tandis que Siemens prenait 1,38% à Francfort.

Sur le même sujet

A lire aussi