Les secteurs ne sont pas égaux face aux fluctuations de la devise européenne

le 18/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’appréciation de la monnaie unique pénalise les entreprises exportatrices. Mais certaines valeurs n’ont pas encore intégré cet impact.

Les secteurs ne sont pas égaux face aux fluctuations de la devise européenne
Depuis mi-mai, l’euro a repris plus de 7% face au dollar.
(Fotolia)
L’euro a eu beau marquer une pause hier, dans la foulée de la publication des minutes de la dernière réunion de la BCE, les marchés parient toujours sur une poursuite de la hausse. Les stratégistes changes de Credit Suisse anticipent un euro à 1,22 dollar d’ici à un an, contre 1,17 dollar...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi