Maersk promet un avenir plus radieux au transport maritime

le 17/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon le numéro un mondial du secteur, la hausse de 22% des tarifs de fret au deuxième trimestre s'est faite sur de bons fondamentaux. Elle devrait se poursuivre.

La récente cyberattaque Petya aura coûté cher à Moller-Maersk. Le groupe danois, numéro un mondial du transport maritime de marchandises, a indiqué hier lors de la publication de ses résultats semestriels évaluer le coût entre 200 et 300 millions de dollars (170 et 255 millions d'euros). L...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi