Atlantia écarte un concurrent potentiel pour le contrôle d’Abertis

le 20/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gestionnaire d'aéroports espagnol Aena, qui envisageait une contre-offre sur son compatriote, en a été empêché par le gouvernement.

Depuis qu’il a présenté son offre d’achat sur le concessionnaire autoroutier Abertis, le groupe italien Atlantia sait qu’il s'expose à une contre-offre en Espagne. Mais il a vu hier s’effacer de la course un autre prétendant potentiel, le groupe espagnol d’aéroports Aena. Ce dernier, contrôlé à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi