Uber signe la fin de ses ambitions mondiales avec sa retraite de Russie

le 17/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Comme en Chine l'an dernier, la firme de San Francisco laisse les clés de son activité à son concurrent local, Yandex. Une sortie par le haut pour les deux groupes.

C’est ce que l’on appelle un accord gagnant-gagnant. Engagés dans une concurrence féroce sur le marché des véhicules de transport avec chauffeur en Europe centrale et orientale, Uber et Yandex ont mis fin le 13 juillet à cette situation dommageable à leurs finances. Dans les faits, le groupe de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi