Carillion est contraint de se recapitaliser au plus vite

le 12/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Très affaibli, le numéro deux de la construction britannique a perdu plus de 50% de sa valeur en deux jours. Il pourrait devenir une cible.

En moins de deux jours, la capitalisation boursière du numéro deux du BTP britannique Carillion a été réduite de plus de moitié : après un déclin de l’action à hauteur de 39 % lundi, le titre de cette entreprise du FTSE 250 a décroché de 33,5%. ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi