Valeant cède à l’activiste John Paulson

le 20/06/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe pharmaceutique canadien a nommé le fondateur du hedge fund à son conseil d’administration pour accompagner son redressement.

John Paulson parvient à ses fins. Le fondateur du hedge fund Paulson & Co a été nommé au conseil d’administration de Valeant, le groupe pharmaceutique canadien en cours de restructuration. Cette intégration, annoncée hier, est effective depuis le 14 juin, précise l’entreprise. Le milliardaire a rejoint les 9neufutres administrateurs indépendants, pour un total de onze membres. «John sera un apport de poids au conseil. Son expérience sera particulièrement précieuse alors que nous mettons en œuvre notre stratégie de transformation pour redresser Valeant», commente son PDG Jospeh Papa dans un communiqué.

Le groupe s’est lancé depuis l’année dernière dans un programme de cession d’actifs de plus de 30 milliards de dollars pour se désendetter. John Paulson va accompagner son resserrement autour de la dermatologie, des traitements gastriques et intestinaux, ainsi que des soins oculaires. En novembre dernier, les négociations pour céder Salix Pharmaceuticals – les traitements gastro-intestinaux – pour une dizaine de milliards de dollars au japonais Takeda avaient échoué. Cet actif représentait les bijoux de famille de Valeant, qui a depuis décidé de le conserver.

L’action bondit à New York

La nouvelle de l’arrivée de l’activiste a fait bondir l’action du groupe pharmaceutique à New York : le titre a terminé en hausse de 6,32% à 13,46 dollars.

Paulson & Co détient 5,7% du capital de Valeant, soit 19,4 millions d’actions. Il a, à l’instar d’autres hedge funds, subi d’importantes pertes depuis que l’action s’est effondré de 96% à partir du mitant de l’année 2015, en raison d’un scandale comptable et d’une série d’enquêtes pour des pratiques tarifaires douteuses. Son homologue Pershing Square Capital Management, dirigé par William Ackman, a par exemple perdu près de 3 milliards de dollars en mars dernier en vendant tous ses titres Valeant 18 mois après être entré à son capital. Il avait néanmoins obtenu le départ de l’ancien patron Michael Pearson en mars 2016 et fait venir Joseph Papa.

Ce n’est pas la première fois que Valeant a dû céder à la pression d’un fonds activiste. En effet, le groupe compte déjà à son conseil la présence de Robert Hale, associé du hedge fund ValueAct, autre actionnaire important du Canadien.

Sur le même sujet

A lire aussi