La Commission européenne met Facebook à l’amende

le 18/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'entrée en Bourse de Facebook (Photo Xinhua - ZUMA - Rea)

Les autorités de la concurrence européennes ont infligé une amende de 110 millions d'euros à Facebook. Elles reprochent au groupe américain d’avoir fourni des informations trompeuses sur son projet d'acquisition de la messagerie mobile WhatsApp en 2014.

« La Commission a découvert, que contrairement à ce qui figure dans les documents de rachat en 2014, la possibilité technique d'associer automatiquement les comptes des utilisateurs de Facebook et de WhatsApp existait déjà à ce moment-là, et que les responsables de Facebook le savaient », a déclaré la Commission. Le service d’association automatique des comptes des deux sociétés a été lancé deux ans après l’acquisition de WhatsApp.

Dans un communiqué, Facebook a estimé que les erreurs figurant dans les documents de 2014 n'étaient pas intentionnelles, ajoutant que la Commission avait confirmé qu'elles n'avaient pas d'effet sur le résultat de l'enquête sur la fusion. « L'annonce d'aujourd'hui met un point final à cette affaire », a dit Facebook.

A lire aussi