La restructuration financière de CGG stagne

le 15/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société parapétrolière n’est pas parvenue à convaincre les détenteurs de dette high yield, les porteurs d’Oceane et les actionnaires Bpifrance et AMS.

Le défi qu’a accepté de relever l’administratrice judiciaire Hélène Bourdouloux en prenant en main le dossier CGG tient ses promesses. La société de services parapétroliers, qui devait rendre public l’avancement de ses négociations avec certains créanciers et actionnaires au plus tard vendredi...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi