Le fonds du Qatar met la pression sur Lagardère

le 03/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le fonds souverain du Qatar fait entendre sa voix dans le dossier Lagardère. Dans un avis transmis à l'Autorité des marchés financiers, il indique avoir franchi fin avril le seuil de 15% des droits de vote du groupe de médias et de distribution. La société Qatar Holding contrôlée par Qatar Investment Authority (QIA) détient 13,03% du capital et 16,69% des droits de vote. Ce franchissement de seuil résulte d’une attribution de droits de vote double.

Dans sa déclaration d'intention, QIA indique agir seul et envisager d’augmenter sa participation sans vouloir prendre le contrôle du groupe. Le fonds souverain se dit prêt à «envisager de discuter avec tout acteur intéressé, le cas échéant, en vu de partenariats stratégiques permettant la création de valeur à long terme pour les actionnaires de la société (...), étant précisé qu’il n’existe actuellement aucun projet spécifique à cet égard». Le fonds envisage enfin de proposer sa nomination au conseil de surveillance de Lagardère.

L'assemblée générale des actionnaires de Lagardère se tient demain en fin de matinée.

Sur le même sujet

A lire aussi