La Dépakine aurait causé des milliers de malformations

le 21/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Entre 2.150 et 4.100 enfants ayant été exposés in utero au valproate, la substance active de l'antiépileptique Dépakine de Sanofi, et à ses dérivés sur la période 1967-2016 seraient atteints d'une malformation congénitale majeure, selon une estimation établie par une étude des autorités...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi